Chat with us,powered byLiveChat
Retour
ligné des Nissan Z

Nissan Z 2023 : quand le présent rencontre le passé

En septembre dernier, Nissan présentait la Z Proto, une étude préfigurant le modèle de septième génération, impatiemment attendu par les amateurs. La Nissan Z actuelle est toujours une voiture extraordinaire, mais son plus récent renouvellement date d’une quinzaine d’années.

Avec le concept dévoilé à l’automne 2020, une chose était claire ; la compagnie souhaitait rendre hommage à son passé avec une création empruntant des caractéristiques mises de l’avant au fil du temps. La mission a été accomplie avec brio. La nouvelle Z est dotée d’une robe spectaculaire et fidèle au prototype, ainsi qu’à la première Z de l’histoire, celle de 1970. Et surtout, elle a conservé la recette qui a fait son succès. Voyons à quoi va ressembler ce futur classique.

L’Ami Junior Nissan, votre concessionnaire à Saguenay près de Jonquière et La Baie a hâte de vous la faire découvrir. D’ailleurs, en attendant la Z, trouvez votre véhicule Nissan neuf ou explorez notre inventaire de véhicules d’occasion.

Nissan Z 2023 bleue

La mécanique

La chose qui intéresse les acheteurs de ce modèle, mis à part le style, c’est ce qui se trouve sous le capot. Cette fois, Nissan fait appel à un V6 biturbo de 3 litres, un bloc qui va servir 400 chevaux sur un plateau d’argent. Quant au couple, il sera livrable très tôt dans le régime moteur (à compter de 1600 tours/min) et il se chiffre à 350 livres-pieds. Nissan n’a pas publié de données pour le 0-100 km/h, mais elle mentionne qu’une progression de 15% peut être attendue.

Ce moteur, il pourra être jumelé à deux boîtes de vitesses différentes. Celle livrée d’office est mécanique et compte six engrenages. Elle a été calibrée pour la conduite sportive, notamment avec des rapports courts. Elle va aussi profiter du système SyncroRev Match introduit avec l’actuelle génération. Ce dernier nous permet d’avoir les allures d’un pilote, alors que le régime moteur s’ajuste électroniquement lorsqu’on rétrograde.

Pour ceux qui préfèrent la boîte automatique, Nissan va proposer une nouvelle unité comptant neuf liens. Pour la performance, un mode pour le lancement (Launch Control) sera de la partie, comme des palettes au volant pour ajouter au plaisir.

Une voiture améliorée

Nous n’avons pas encore conduit la Nissan Z, car elle va se pointer en concession au printemps prochain. Cependant, on a une idée de ce qui nous attend, car Nissan explique avoir amélioré tout ce qu’elle pouvait pour rendre son comportement plus pointu, mais aussi plus convivial.

Par exemple, on mentionne avoir fait les ajustements nécessaires aux éléments suspenseurs pour offrir un rendement plus souple sur surfaces inégales. Parallèlement, des modifications au châssis, une rigidité accrue de la carrosserie et des roues avant plus larges, notamment, vont permettre à la personne qui va se trouver derrière le volant d’attaquer la route avec plus de confiance.

habitacle du Nissan Z

Un habitacle moderne

Ce qui avait le plus vieilli avec la Z, c’est son habitacle. La chose a été réglée avec panache avec la nouvelle mouture qui présente désormais un milieu de vie spectaculaire. Devant le conducteur, un écran de 12,3 pouces, hautement configurable, va permettre la consultation des informations qu’on juge pertinentes. Au centre de la console, un système multimédia est blotti derrière l’écran de 8 pouces. Bien sûr, toutes les fonctionnalités usuelles vont pouvoir y être trouvées comme Apple CarPlay, Android Auto, Siri Eyes Free, ainsi qu’une connexion WiFi.

L’équipement, d’ailleurs, est généreux avec les deux versions qui vont être réservées au marché canadien, soit Sport et Performance. Le deuxième en offrira un peu plus, évidemment, comme une chaîne audio Bose et une sellerie de cuir, mais on ne perd rien d’important avec la déclinaison de base. Une troisième édition, à tirage limité, sera également proposée sous le nom de Proto Spec.

Nissan Z 2023 jaune

Style et coloris

En terminant, un mot sur le style. Lorsqu’on parle du respect de la tradition, ça se voit à travers la grille avant, les logos de la voiture, mais surtout, le profil de la Nissan Z qui honore en tout point celui de la création d’origine. Les feux, disposés à la verticale, rappellent les plus vieilles générations du modèle. L’effet est hyper réussi !

Quant aux coloris offerts, l’acheteur aura du choix. D’abord, deux solutions monochromes seront possibles, soit diamant noir métallique et bronze industriel métallique. De plus, cinq peintures bicolores seront proposées chacune jumelée avec un toit noir ; gris rocheux, bleu Seiran, jaune Ikazuchi, rouge passion et blanc éternel. L’an prochain, à pareille date, la Nissan Z sera sur nos routes.